IDLS TRADING
Accès Formation

Origine et évolution des contrats Futures

Fondé en 1697 à Osaka, le Dojima Rice Exchange est considéré comme la première bourse à terme avec des contrats sur le riz.

Les transactions à termes permettent aux acheteurs d’acheter du riz à l'avance à des prix prédéterminés, éliminant ainsi le risque de hausse soudaine des prix. D’autre part elles permettent aussi aux producteurs de bloquer un prix de vente à l'avance et de se protéger d'une baisse des prix.  

De nombreuses règles et pratiques commerciales développées au Dojima ont été reprises par les autres bourses.

Début 1800, Aux USA, Les marchés de base pour les céréales, le bétail, le beurre, les œufs et le fromage sont développés dans les jeunes villes en plein essor, la construction de canal reliant les grands lacs au Mississippi ainsi que la construction d’ infrastructures ferroviaire font de Chicago un point central pour faire du commerce.

En 1848 le CBOT Chicago Board Of Trade est créé et selon eux proposent en 1851 le premier contrat "à terme" jamais enregistré.

Les contrats à terme standardisés introduits en 1865 permettent aux acheteurs et aux vendeurs de s'entendre sur le prix et la livraison futurs et de garantir la qualité et la quantité. Les contrats à terme standardisés dits « futures » constituent une standardisation par rapport aux contrats à terme « forwards », instrument de gré à gré, qui sont leur ancêtre direct.

Le CBOT commence à exiger des garanties d'exécution, appelées "marge", de la part des acheteurs et des vendeurs sur ses marchés de céréales

 

1870 Le CBOT développe la première fosse octogonale de négociation, cette fosse commerciale octogonale met de l'ordre dans un environnement souvent chaotique.

1919-  Le "board" où se négociait le beurre et les œufs devient le CME Chicago Mercantile Exchange

 

Le CBOT et  le CME introduisent un large éventail de nouveaux contrats.

1969 - Le CBOT commence à négocier son premier produit non agricole, avec un contrat à terme sur l'argent

1972 - Le CME lance les premiers contrats financiers à terme, offrant des contrats sur sept devises étrangères

1975 - Le CBOT lance les premiers contrats à terme sur les taux d'intérêt, en proposant un contrat sur la Government National Mortgage Association

1982 - CME lance le premier contrat à terme sur indice boursier à succès, le contrat à terme sur l'indice S&P 500 et le CBOT lance les premières options sur contrat à terme sur les obligations du Trésor américain.

 

1987 – Le CME est le pionnier du trading électronique de contrats à terme, en partenariat avec le CBOT il conceptualise et développe la plateforme CME Globex. Les premières transactions électroniques sur cette plateforme sont effectuées en 1992. Cette plateforme GLOBEX permet la négociation électronique en dehors des heures de bureau.

1997 - le CBOT lance son contrat à terme sur le Dow Jones dans les salles de marché et tandis que le CME lance le contrat E-mini S&P 500 exclusivement sur la plateforme CME Globex.

Entre 2006 et 2008, sous intervenu des accords pour le rachat, absorption et unification, le CBOT,  le NYMEX et le CME s'unissent pour former le CME Group, le marché des produits dérivés le plus important et le plus diversifié au monde.

Le groupe CME offre la possibilité négocier toutes les principales classes d'actifs via des contrats à terme et des options sur les taux d'intérêt, les indices boursiers, les devises, l'énergie, les matières premières agricoles, les métaux, la météo et l'immobilier.

Aujourd’hui, Les « boards » ou « pits » où s’effectuent  la négociation physique ne subsistent plus que sur quelques marchés.

 

 

Accéder à mes formations 
cliquez-ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

IDLS TRADING
© COPYRIGHT 2020 - IDLS TRADING
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram